Massage An Mo TUi Nas (massage chinois bien-être)

Le An Mo (traduit par massage chinois)

 
Bibiographie (de larges passages sont empruntés au livre suivant):
Chen Jun ” Tuina: théorie et pratique”, Presses universitaires Guang Ming
http://www.guangming.ch/terre.htm

Le An Mo( ou Tui An) fait partie intégrante de la médecine chinoise.

Rappelons les différentes disciplines de la médecine chinoise:
– acupuncture
– acupressure (pression digitale ou avec l’éminence thénar) des points d’acupuncture se trouvant sur les méridiens ou canaux transportant énergie et sang dans le corps.
– Tui Nas (traduit improprement par “massages” chinois)
– phytothérapie
– moxibustion
– utilisation des ventouses ( en bambou) ou en verre (pression à chaud ou à froid).
– nutrition suivant la médecine chinoise.

Tui et Na signifient: pousser, pincer, saisir les muscles.
An et Mo: appuyer, presser (An) et frotter
Tui et An: pousser, appuyer et presser.

Tui nas est traduit de façon générale par massage chinois.
Il a pour base les théories de la médecine chinoise.
Le ou la masseuse utilise ses mains (tout ou partie) ou coude par exemple en exerçant des mouvements spécifiques (sur des surfaces corporelles) afin de prévenir ou soulager des maux.
Ses applications sont nombreuses.

En chine, on désigne différents massages comme:
– Zheng Gu anmo: remise en place des os (maladies osseuses)
– Shangke Anmo: massage traumatologique (lésion des tissus mous)
– Xiao er Tui nas (petit massage): pour les enfants (xiao = petit, er = enfant, fils)
– Jingluo anmo: massage des méridiens et des collatéraux LUO
– zangfu anmo: massage des organes et des entrailles
-Shisi jing anmo: massage des 14 méridiens
– Jing Wai qi xue anmo: massage des points des méridiens extraordinaires
– Bao jian anmo est le massage de l’entretien de la santé
– Wushu anmo: massage basé sur l’entaînement interne des arts martiaux
– massage d’urgence JiJiu anmo
etc…

Dans notre pratique quotidienne en France nous sommes appelés à pratiquer le Bao Jian Anmo(entretien de la santé).
Dans d’autres pays plus au fait, nous sommes appelés à pratiquer les autres méthodes de Tui Nas.
Il est à noter que le terme de “massage” est mal usité mais employé par commodité car le Tui nasse distingue complètement dans sa pratique et dans ses objectifs des pratiques de massage kinésithérapeutique (ou de physiothérapie) ou de rééducation.

Un d’histoire…
Le Tui nas est sans doute la pratique thérapeutique la plus répandue et la plus ancienne dans l’histoire de l’humanité.
Tout le monde se masse dès que la douleur ou le froid se fait sentir.
Sans doute les premiers gestes du tui nas ont été le fait de personnes souffrant de douleurs suites aux combats (blessures d’origines externes) ou aux travaux physiques (origine externe) ou problèmes internes (émotions etc..)
Certains livres médicaux vieux de 2000 ans parlaient déjà du Tui Nas.
Le premier livre entièrement consacré au Tui Nas est le “Huang Di Qi Bo An Mo”, aujourd’hui introuvable.
Rappelez-vous du Huang Di Nei Jing, le premier livre médical chinois, aujourd’hui encore référence pour les praticiens…
Ce livre paru entre -221 à -207 est le premier livre qui explicite totalement la théorie de la médecine chinoise.
C’est un livre précieux que tout étudiant et tout praticien devrait avoir comme livre de chevet.
Durant la dynastie Qin et Han (-221 à 220), la technique du massage cardiaque étant connue et employée.
Pendant les dynasties Sui (580 à 618) et Tang (618 à 907), le massage Tui Nas devint une discipline à part entière.
Ainsi le Tui Nas était utilisé pour les maladies d’origine traumatique (lésions des tissus mous et fracture osseuse).
Utilisé par adjonction dans des champs disciplinaires de la médecine chinoise comme la médecine externe, interne, la pédiatrie.
Le Tui Nas était très répandu dans le peuple afin de prévenir les maladies et entretenir la “vie”.
L’auto massage était très développé (nous commençons seulement à nous intéresser en Occident).
Des onguents étaient utilisés suivant ce qu’il y avait à faire.

A partir de la dynastie Tang, le Tui nas a été employé couramment dans toutes les disciplines de la médecine chinoise.

A partir de la dynastie Ming (1368 à 1644), le Tui nas était un département spécifique de l’hôpital impérial.
C’est à cette époque que s’est développé le massage pour enfants, découvert directement par les effets du massage sur les convulsions infantiles.
Ce massage emploie des points et des lignes, considérant que les méridiens des jeunes enfants ne sont pas encore à maturité.
C’est un Tui Nas spécifique qui diffère du massage Tui Nas pour adultes.

De la fin de la dynastie Qing jusqu’en 1949, la médecine chinoise a été presque abandonnée par les gouvernements.
C’est grâce au peuple qu’elle a pu continuer à survivre et cela a donné des écoles et des styles de massages Tui Nas différents suivant les provinces à cause du manque de communication de ce si grand territoire.
Le massage Tui nas a également subi l’influence de la médecine Occidentale notamment avec les connaissances d’anatomie et de physiologie.
Les chinois sont beaucoup tolérants que nous face aux médecines venues d’ailleurs.
Ils ne prétendent pas avoir la seule science ou connaissance mais appliquent ce qui marche en fonction de l’intérêt de la personne qu’ils ont en face d’eux…

A suivre…

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s