Gérer ses émotions pour ne pas en être malade

Gérer ses émotions pour ne pas être malade

 
 TaiJi shuang ou cycle d engendrement
 
 
 
 

Cela fait 3000 ans que la Médecine chinoise a compris que les émotions mal gérées, ce qu’en fait nous appelons le stress, peuvent apporter des maladies.

Il ne s’agit pas uniquement de maladies psychosomatiques.

Chaque émotion est reliée à un organe.
Le foie a une énergie ascendante, c’est l’énergie du Printemps.
Son émotion est la colère.
 “Voir rouge” prends tout son sens car le méridien du Foie a une branche qui se termine aux yeux.

Le Coeur est associé à l’été, au feu.
Son émotion est la Joie.
Le coeur est le logis du Shen, de la conscience.

La rate est associée à la fin de l’été (chaleur et humidité).
Elle représente la Terre, le juste milieu.
Elle est liée à l’idéation.

Le poumon est associé à l’automne.
Son émotion est la nostalgie.

Le rein est associé à l’hiver, son émotion est la peur. Il a une énergie descendante.

L’énergie du Foie est bonne lorsqu’elle est contrôlée.
L’élan du Foie est l’élan vital, le désir.
En revanche, négative, elle est associé à la colère, la haine, la frustration.

Le coeur est relié à la Joie.
Mais une trop forte joie peut rendre fou par exemple.
C’est le cas d’un fonctionnaire qui ratait à la chaque fois ses examens de médecine chinoise.
Pourtant, un jour il obtint son diplôme.
Transporté de Joie (trop forte), on raconte qu’il perdit la raison pendant quelques jours.
De nos jours, ce pourrait être l’image d’une personne qui gagne le gros lot à la loterie et qui fait une crise cardiaque en l’apprenant. 

La rate permet l’idéation.
Cependant négativement, c’est une personne qui ressasse.
“Se mettre la rate au court bouillon”.

Le poumon représente la nostalgie. 
Négativement, cela représente la tristesse, la mélancolie.
Tous les auteurs romantiques du 18 ème siècle avaient soit l’emphysème soit la tuberculose.
C’est la Dame aux Camélias…

Les reins représentent la peur.
Autant la peur peut nous permettre, si elle ne nous sidère pas de nous sauver la vie.
Une peur répétée ou excessive inhibe complètement la personne qui a peur de tout et de rien.
Ceci est très schématique car en fait c’est plus complexe qu’il n’y parait. 

 

Chaque organe a son méridien propre qui lui est relié. 
Par le routage des méridiens, ces émotions mal gérées risquent de déclencher des maladies même sans rapport avec la psychologie.
Autrement dit, les douleurs morales ne vont pas toutes muter en dépression, par exemple, mais peuvent créer soit une douleur physique ou un dysfonctionnement organique.
Par exemple, une personne est venue pour une tendinite au bras.
En la questionnant, elle me dit que son fils s’est suicidé peu avant.
Or sa tendinite se localisait précisément sur le méridien du Coeur.
Une autre personne, en crise dans son couple, finit par déclencher  un mauvais rapport dans sontaux de cholestérol.
Dans son cas, étaient en cause les énergies du Foie, de la rate et des reins.

En fait, toutes ses émotions vont affecter le coeur, le logis de la pensée, de la conscience.
L’esprit “clair” est troublé, les capacités de réflexion, de concentrations sont altérées.
De nos jours, tout cela est attesté par la science.
Cependant, les Chinois le définissaient déjà ainsi et ce, sans “recherche fondamentale moderne”.
Ils disaient également que le corps ne peut s’exprimer sans l’Esprit et vice versa.
L’équilibre de l’un dépend de l’autre.

Dans le stress tel que décrit de nos jours, j’englobe: 
les peurs et les angoisses devant toutes sortes de pertes,
les doutes, les inquiétudes, les ressassements, le sentiment de culpabilité,
la colère, les frustrations,
les nostalgies, les tristesses,
être trop dans les émotions extrêmes (grande joie et grosse colère)…

C’est pourquoi il est conseillé dans le TAO (la voie du juste milieu) de savoir contrôler ses émotions afin de ne pas être déstabilisées par elles.
C’est aussi cela la voie du Yin/Yang
Autrement dit, nous ne sommes pas Bouddha mais nous devons nous comporter comme le sage qui jamais ne vascille devant les flots tumultueux (les vicissitudes de la vie) ou le Tigre féroce (nos démons internes). 

Plusieurs techniques peuvent vous aider.
Bien sûr la médecine chinoise est tout à fait efficace pour ce type de problème.
En particulier, si vous traversez une période difficile comme il nous en arrive à tous, n’attendez pas que cela s’installe.

 

Viennent ensuite la gestion quotidienne comme la méditation, le Yoga, les promenades au grand air, les massages Tui Nas par exemple, la relaxation, le sport, prévoir des sorties loisirs.

En extrait voici une vidéo sur la méditation commentée par des moines bouddhistes et des scientifiques:

 
 
 

Alice Tamaccio, praticienne en MTC depuis 2006.
Acupuncture, acupressure, Tui Nas, moxibustion & ventouses.
Conseils en phytothérapie et nutrition Chinoises.
Diplômée IMTC
Aix en Provence: 06 22 19 38 91
Genève              : 079 950 6847
Membre OSMC: http://www.osmc.fr
Membre ASCA: http://www.asca.ch

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s